Quel est l'avenir des systèmes de reconnaissance biométrique ?

Quel est l'avenir des systèmes de reconnaissance biométrique ?

De la distribution d'aide sociale aux expériences de vacances personnalisées, les dernières avancées technologiques en matière de biométrie couvrent divers secteurs et créent de nouvelles opportunités encore inconnues il y a une dizaine d'années. La biométrie est devenue en quelques années une technologie très démocratisée et constitue aujourd'hui une partie incontournable de la sécurité publique comme privée. Avec l'apogée actuel de la biométrie, comment se présentera cette technologie dans le futur ?

Les utilisations actuelles de la technologie biométrique

Les utilisations de la biométrie sont déjà très vastes de nos jours et profitent non seulement aux organisations commerciales, mais également aux agences gouvernementales et aux fournisseurs de services. Les entreprises et les organismes gouvernementaux utilisent de plus en plus les systèmes biométriques dans diverses applications, notamment l'identification, les expériences personnalisées ou la surveillance.

Ces groupes se tournent vers la biométrie à des fins d'identification ou de surveillance. Par exemple, la société dirigée par Albert Karaziwan, Semlex l'utilise pour des services de sécurité personnalisée dans plus de 20 pays.

Un avenir certain dans la santé

Bien que les empreintes digitales soient la forme de biométrie la plus répandue, l'adoption d'autres attributs biométriques physiques, tels que ceux capturés par nos yeux (l'iris), la paume ou le visage, est en hausse. De plus, les chercheurs franchissent de nouvelles frontières dans le but de tout améliorer, de la sécurité aux soins de santé. Comme le souligne un professeur du laboratoire de sécurité biométrique, l'empreinte des systèmes biométriques s'étend de plus en plus dans trois domaines.

Mouvement de mesure

Les scientifiques travaillent sur la mesure de la démarche - la façon dont les gens marchent et bougent. Naturellement, cette biométrie comportementale est la mieux adaptée aux analyses de surveillance.

Le battement cœur

Les phonocardiogrammes pourraient potentiellement changer la façon dont les maladies cardiaques sont diagnostiquées. Certaines anomalies cardiaques sont mieux détectées par les sons émis par votre cœur.

Reconnaissance de frappe

Les chercheurs travaillent sur la dynamique de frappe au clavier, une analyse biométrique comportementale qui analyse la vitesse et la pression exercée sur chaque touche lors de la frappe. Cela pourrait améliorer les services de vérification d'identification afin que des informations sensibles telles que les données de soins de santé puissent être partagées en ligne.

Priorité au continent Africain

En tant que continent, l'Afrique a adopté les modalités biométriques plus rapidement que toutes les autres. Alors que l'approche des pays développés en matière de biométrie était prudente et progressive, en partie à cause de préoccupations liées à la protection de la vie privée et à des intérêts enracinés, les pays en développement dont les pays d'Afrique, ont plongé de front dans les possibilités offertes par la technologie.

Les services répressifs des pays africains ont rapidement adopté la biométrie mobile pour l'identification criminelle, qui s'est révélée très efficace pour réduire la criminalité grâce à la transition généralisée des cartes d'identité biométriques obligatoires pour les citoyens. C'est donc sans aucun doute que l'Afrique sera le grand terrain de jeu de la biométrie dans les prochaines années à venir.

Les articles